Notre histoire

 

Sans se présenter, une tempête est venue ravager notre belle grande forêt. Sans m'en demander la permission, mais d'un commun accord avec lui, le vent emporta le plus vieil arbre de la famille le soir de Noël. Entre deux trains qui me décoiffaient en filant à toute allure, je me suis assise et j'ai arrêté de respirer l'espace de quelques instants. Durant cette pause obligée, en moi est apparu le désir de vouloir replanter un petit arbre afin de balancer l'équation de la vie. Il allait s'appeler Julia.

Julia a marqué cette barrière du avant/après. Elle a changé ma vision que j'avais face à la mère que j'étais, car, avec elle, j'ai découvert la chance de porter son enfant. J'ai bercé Julia au rythme de mes pas plusieurs heures par jour durant plusieurs mois. Lorsque nous nous retrouvions enlacées l'une contre l'autre dans ces magnifiques tissages, j'avais toujours cette certitude: la certitude que je comblais exactement les besoins de mon enfant et que je faisais exactement ce qu'il fallait. Avec le temps, le portage est aussi devenu un de mes besoins à moi. J'ai encore du mal aujourd'hui à décrire cette chose spéciale qui se passait entre moi et elle. Je me souviens lorsque c'était l'heure de la sieste, je faisais un enveloppé croisé et elle bougeait toujours sa tête près du rail de l'écharpe afin que j'en déploie son pan pour tenir sa tête. C'était sa position préférée pour s'endormir.

De tout cela, par un beau matin, allait naître Dahlia wrap. Une grande histoire de partage et de tendresse que j'avais envie de mettre sur pied, ici, au Canada. Ça allait être le premier projet du genre au Québec. C'est avec Julia collée sur mon coeur que je travaillais à monter cette entreprise. Moi. Elle. Et ce qui allait devenir vous...et nous.

Aujourd'hui, Julia ne veut plus être portée. Bientôt 3 ans ma mignonette, tu joues à l'indépendante. De toute façon, je n'ai plus besoin d'essayer une écharpe dorénavant pour savoir ce qu'elle offrira comme confort. Une simple poignée de tissu dans la main et je peux tout de suite dire ce qu'il en sera.

Julia fait la grève du portage, mais moi, je suis loin de m'être arrêtée. Je reviens d'Europe où je suis allée travailler avec mon tisseur pour développer des tissages ''second level''. Je vous promets que vous ne serez pas déçus pour cette troisième année d’existence qui débute.

Merci de me laisser entrer, en quelque sorte, dans vos vies. Merci de me laisser la chance de bercer vos enfants à travers mes écharpes. Merci de faire partie de cette grande histoire de partage et de tendresse qu'est Dahlia wrap, et ce, depuis 2 ans maintenant.

Et si certains événements de la vie nous laissent parfois sans voix, voici la preuve que d'un moment qui peut nous sembler être la fin de quelque chose puisse naître le début d'une magnifique histoire.

Andrée-Anne